Accès wap





English
Français
| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Afficher/Cacher la colonne
Recherche
Menu principal
Accueil >> Forum >> Forum - Le manuel du pilote - Panne réelle
Index des forums de Heliforum
   Le manuel du pilote
     Panne réelle
Enregistrez-vous pour poster

Par conversation | Les plus récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant | Bas
Expéditeur Conversation
Xavier
Envoyé sur :  21/10/2017 09:13
Copilote
Inscrit le: 09/10/2017
De: Paris
Envois: 24
Panne réelle
Ceux qui ont connu une panne réelle nécessitant un poser en autorotation pourraient-ils nous raconter?
Ce qui m'intéresse particulièrement, c'est le diagnostic.
Un moteur qui cesse brusquement de donner de la puissance à un moment où il est sollicité entrainera un mouvement de lacet tel que le diagnostic me semble facile.
Mais le scénario suivant me semble vraisemblable
La panne, éventuellement une perte de puissance partielle, intervient pendant une descente à faible puissance et le pilote ne s'en aperçoit pas.
Au moment de remettre de la puissance, le pilote tire sur le collectif, ne sentant rien venir tire davantage, pendant cette manoeuvre le régime du rotor s'effondre et lorsqu'enfin le pilote abaisse le collectif, c'est trop tard.


MacFly
Envoyé sur :  30/10/2017 13:35
Nouveau
Inscrit le: 19/10/2014
De:
Envois: 16
Re: Panne réelle
Salut !
J'ai jamais eu de panne, étant donné que je vole pas, mais:
-Pour une panne totale, au delà du puissance, il y a une alarme sonore et des alarmes visuelles. à mon avis, on s'en rendra compte
-Pour une panne partielle, il faudrait préciser, il y a trop de cas différents.
Ton moteur ne fournit pas ? Possiblement ton arrivée d'essence qui se bouche (il y aura certainement un voyant)
Ton hélico s'enfonce malgré le fait que tu tires ton collectif ? possiblement des vortex, etc...

J’espère que mon commentaire va mettre de l'eau dans ton moulin !

A +
BOBCAT
Envoyé sur :  11/11/2017 10:32
Pilote instructeur
Inscrit le: 14/01/2009
De:
Envois: 295
Re: Panne réelle
Si tu as une perte de puissance, tu as immanquablement une cadence en lacet quelque soit la puissance demandée vu que tu controle le lacet en fonction des éléments extérieurs et du couple demandé...donc même avec un faible couple de renversement, quand le moteur ralenti , tu le sens et tu as des voyants qui s'allument au tableau de bord.... C'est pour cela que l'on apprend à regarder tout le temps dehors ET dedans...après...tu gères ;)
Xavier
Envoyé sur :  11/11/2017 16:01
Copilote
Inscrit le: 09/10/2017
De: Paris
Envois: 24
Re: Panne réelle
J'ai vu sur pas mal de rapport d'accident que le pilote avait fait une confusion entre panne de moteur et panne de régulateur.
Peux-tu m'en dire plus sur les symptômes des deux pannes?
Seb_Prem
Envoyé sur :  13/11/2017 09:37
Pilote professionnel
Inscrit le: 23/09/2010
De: Morzine
Envois: 133
Re: Panne réelle
SAlut Xavier,

Panne moteur : perte du moteur (donc plus de force d'entrainement du rotor) -> poser immédiat autorotation
Panne de régulateur (ou governor sur Robi) : il n'y a plus synchronisation entre le pas appliqué et la vitesse du moteur, tu dois donc contoler manuellement avec la poignée tournante (si possible) les tour moteurs en fonction du pas que tu vas appliquer -> atterrir des que possible en controlant les tours et se préparer a faire une autorotation car en autorotation n'ayant plus de tour moteur il ne te reste plus que les tours rotor a gérer (augmentation/diminution de pas et adaptation de la vitesse).
Ce n'est pas parce que tu perds l'un que tu perds l'autre, maintenant tu perds le moteur la régulation des tours (moteurs) ne t'es pus d'une très grande utilité


----------------
PREMAT Sébastien - CPL(H) - QT R22/R44/R66/BH206

MeuLeu
Envoyé sur :  14/11/2017 21:18
Pilote professionnel
Inscrit le: 30/06/2009
De:
Envois: 90
Re: Panne réelle
Bonjour
j'ai eu il ya longtemps, j'avais 67 heures de vol, en R22, une panne de governor.. je n'avais pas volé depuis un mois et avant d'emmener pour la première fois un pote, je venais de revoler avec mon FI ;
La cause : nous avions fait des exo avec mon instructeur de panne de gov et je pense que c'etait chez les élèves de la semaine le thème. Au final, à force de le mettre on/off/on/off... ce microswitch digne d'un interrupteur de lampe de chevet pour ceux qui le pratiquent , ce switch était le siège d'un faux contact.
Le vol:
mise en route check-list... le Robi prend ses tours normalement après avoir testé les magneto, et vissé à 80%, je sens la poignée tourner et les aiguilles synchronisées monter ensemble dans la plage verte
Décollage RAS. Je vole en palier environ 45 mn et je note sans m'inquiéter une premiere fois alors que je decide de prendre 500ft de hauteur à la demande du controle que tirant mon PG j'emplafonne un
peu les tours, les deux aiguilles s'emballent synchronisées. Comme vous le savez, le papillon s'ouvre ds le Robinson quand on tire et se ferme quand on pousse le PG...
Pas franchement stressé je ne pense pas une seconde au diagnostic de panne quelle qu'elle soit. Je remets bêtement le PG un cms ou deux plus bas et tout rentre dans l'ordre... Je suis sans experience et je me dis que j'ai fait une bêtise, que j'en parlerai à l'instructeur une fois arrivé ! Avec le recul c'était évident !
Le contrôle me demande pourquoi je ne monte pas et j'annonce que je n'y arrive pas avec mon petit moteur... Je suis arrivé et je m'engage dans le circuit , par chance, en longue finale : je rechauffe le carbu, je choisi l'attitude pour me mettre à 60kt en descente je manque à l'époque de finesse et de précisions sûrement et là biiiiiiiiiiiiip low RPM, je suis à 60kt PG en bas, pied à droite et voilà ma premiere et seule autorotation pour de vrai sur low RPM. Sauf que c'est la plus facile car au moment du cabré, manche avant, je tire le PG et j'emplafonne les tours. Finalement mais c'est vieux, j'ai le souvenir d'avoir du mal à me poser, pour sûr, j'ai sans le savoir remis la puree!!

bah oui low rpl = je baisse le PG, je vois mes tours chuter, je regarde dehors , ça s'arrete de gueuler je suis sain et sauf. au moment où je tire j'ouvre le papillon et les tours reprennent...

Bref posé, pas cassé, bon pour une visite pour overspeed rotor et panne governor qui s'est avérée normale pour les roulements et interrupteur cassé pour le gov et une petite frayeur...

Moralité quand j'y pense, la cause du lowRPM importe peu, ce qui importe c'est le reflexe panne!!!
Apres coup je me dis que si javais essayé d'analyser la cause au lieu de baisser le PG par exemple en essayant de le remonter pour voir... aie aie aie si c'est le moteur, c'est fini.
On m'a dit après que si j'avais vissé en même temps que baisser le PG j'aurais retrouvé mes tours... certes mais à l'entraînement on devisse et je n'ai pas eu ce reflexe. Je ne sais pas si il faut l'avoir d'ailleurs...

Voilà
Bon vols et pour ma part je le dis et je le fais, entrainez vous beaucoup!!
MeuLeu
Xavier
Envoyé sur :  14/11/2017 22:22
Copilote
Inscrit le: 09/10/2017
De: Paris
Envois: 24
Re: Panne réelle
Merci beaucoup, c'est très instructif.
En fait une panne de régulateur c'est difficile à détecter car il y un régulateur mécanique qui fait que si on bouge doucement le pas général, la puissance est quand même ajustée, il faut vraiment l'oeil sur les aiguilles pour le voir)
Dès que l'alarme low rpm se déclenche on n'a pas le choix, il faut immédiatement abaisser le pas général, et reprendre des tours. Les tours repris, on peut toujours essayer de remettre des gaz pour voir si c'est bien le moteur qui est en panne, mais en général on sera occupé à gérer son autorotation.
Par conversation | Les plus récents en premier Sujet précédent | Sujet suivant |

Enregistrez-vous pour poster
 
Qui est en ligne?
20 Utilisateur(s) en ligne (15 Utilisateur(s) connecté(s) sur Forum)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 20

Plus ...
     

-->