Accès wap





English
Français
| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Afficher/Cacher la colonne
  • Navigation : Wiki - Mast Bumping : Heliforum - helicoptere, helicopteres, hélicoptère, hélicoptères, helico, helicos, hélico, heli, helicopter, Forum, forum, hélico, passion, helicopter, AS 355, AS 341, helicopteres, pilote, photos, Helifrance, helicap, ecureuil, Robinson, Notar, Bell, Textron, Dauphin, EC 130, EC 135, EC 155, Bourget, salon du Bourget, secours, sécurite civile, sauvetage, rotor, voilure tournante, giraviation, aviation, avions, eleve pilote, simulation, simulateur, aéromodélisme, passion, pilote, pilotage, hélitreuillage, aérien, aéronef, fs2004, s&r, sar, huey, bell, liens, helico, avion, brevet, licence, tth, pph, ppl,cockpit, rotor, pale, turbine, vol, décollage, hélisurface, atterrissage, rotation, autorotation, flare
  • Accueil
  • Articles
  • Forum
  • Galerie
  • Wiki
  • Liens Web
  • Fichiers
Recherche
Menu principal
Accueil >> Wiki >> Wiki - Mast Bumping
[WiwiHome :: Mécanique du vol de l'hélicoptère :: Cette page]

Mast Bumping

Mast Bumping (Cognement du mât)

Phénomène qui apparait uniquement sur les bipales en balancier. Cet effet a été découvert pendant la guerre du Vietnam, en vol tactique, par les américains qui en ont fait les frais sur leurs Bell UH1 soit environ quinze ans après la sortie du premier Bell 47. Il est appelé ainsi du fait du violent cognement du moyeu rotor sur le mât, qui précède l'accident.

La cause

Le passage rapide d'une assiette à cabrer à une assiette à piquer. Donc mise en situation de zéro G (facteur de charge nul, ou inférieur à 0.2 G)

Les effets premiers

Le rotor principal libre n'exerce plus de traction. Le rotor anti-couple continura d'exercer sa traction ce qui fera basculer rapidement l'appareil sur la droite (suivant sens de rotation)

Facteurs aggravants

La plupart du temps le pilote aura le réflexe naturel de mettre le manche à gauche pour annuler l'inclinaison. Ceci n'aura aucun effet sur l'inclinaison de l'appareil, mais augmentera le basculement du rotor à gauche, donc le risque d'interférence rotor-fuselage.

Les conséquences catastrophiques

Le rotor fortement incliné à gauche par rapport à la cellule fera buter le pied de pale contre le mât, suivi ensuite de l'autre pale qui viendra taper le mât. Pour certains hélicoptères, l'accident arrive quand le moyeu cogne si fort qu'il plie ou casse le mât (mast bumping. Pour d'autres, les pales coupent la queue avant.

Conseils pour éviter ce phénomène

-Eviter absolument les changements de vol brutaux pouvant amener à des situations à faible facteur de charge (0.2 G étant une limite courante).

-Eviter le vol acrobatique sur un bipale.

-Dès la détection d'un départ en roulis involontaire vers la droite, le pilote pour éviter le mast bumping, doit rétablir une portance plus forte, en cabrant et/ou en montant le pas collectif.

Cas particulier des autogires

Le "mast bumping" est particulièrement dangereux en autogire, pour lequel il n'existe le plus souvent pas de manoeuvre évasive. En effet, la vitesse n'est souvent pas suffisante pour rétablir une portance rotor correcte, en absence de puissance au rotor. Il convient de limiter l'assiette à cabrer, pour ne jamais avoir à faire une forte manoeuvre à piquer.

Nouvelle page : Page "parent" :
mis à jour le : 25.01.06 par Anonyme
Qui est en ligne?
18 Utilisateur(s) en ligne (1 Utilisateur(s) connecté(s) sur Wiki)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 18

Plus ...
     

-->