Accès wap





English
Français
| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Afficher/Cacher la colonne
  • Navigation : Wiki - Rotor anti-couple : Heliforum - helicoptere, helicopteres, hélicoptère, hélicoptères, helico, helicos, hélico, heli, helicopter, Forum, forum, hélico, passion, helicopter, AS 355, AS 341, helicopteres, pilote, photos, Helifrance, helicap, ecureuil, Robinson, Notar, Bell, Textron, Dauphin, EC 130, EC 135, EC 155, Bourget, salon du Bourget, secours, sécurite civile, sauvetage, rotor, voilure tournante, giraviation, aviation, avions, eleve pilote, simulation, simulateur, aéromodélisme, passion, pilote, pilotage, hélitreuillage, aérien, aéronef, fs2004, s&r, sar, huey, bell, liens, helico, avion, brevet, licence, tth, pph, ppl,cockpit, rotor, pale, turbine, vol, décollage, hélisurface, atterrissage, rotation, autorotation, flare
  • Accueil
  • Articles
  • Forum
  • Galerie
  • Wiki
  • Liens Web
  • Fichiers
Recherche
Menu principal
Accueil >> Wiki >> Wiki - Rotor anti-couple
[WiwiHome :: Mécanique appliquée :: Cette page]

Rotor anti-couple

Un hélicoptère classique possède 2 ensembles de rotors. Le premier, appelé rotor principal installé horizontalement. Le second ensemble plus petit monté verticalement à l’extrémité de la queue appelé rotor anti-couple, dont le pas général peut être réglé par les palonniers. On l'appelle aussi RAC .

La fonction du rotor de queue consiste comme son nom l’indique à contrer le couple transmis à la cellule par le rotor principal. Lorsque le moteur fait tourner les pales du rotor principal, en le soumettant à un couple alors le fuselage de l’appareil obéit à la 3ème loi de Newton sur le mouvement, et subit un couple opposé qui le ferait tourner dans le sens opposé à celui du rotor principal en l'absence de RAC.

Afin de contrôler le mouvement du fuselage autour de l'axe de lacet (pratiquement l'axe du rotor principal) on utilise le rotor de queue. Ce type de configuration est utilisée dans la plupart des hélicoptères actuels tels que le R22, Bell 206, Ecureuil, EC 145 ...

Le rotor de queue est l'objet de beaucoup d'attention car il est bruyant et consomme beaucoup de puissance lors des manoeuvres. Afin de le rendre plus silencieux on utilise la technique du fenestron qui consiste à le caréner et parfois à disposer asymétriquement les pales afin de réduire le bruit. Ce type de rotor nécessite une grande dérive pour assurer la stabilité en lacet et cette dérive est calée de telle sorte à permettre de soulager le rotor de queue lors des vols en translation. Ceci permet de gagner de la puissance pour fournir au rotor principal. Cette technique est utilisée sur l' EC120 et EC 135 par exemple.

Il existe aussi une 3eme technologie anti-couple : le NOTAR (N0 TAil Rotor). L’effet anti-couple est produit par un flux d’air généré par une turbine dans la queue et éjecté latéralement à son extrémité, et régulé à l’aide de vannes ainsi que par un effet de portance sur la poutre de queue (l'association de l'écoulement du rotor principal et d'un flux d'air généré par une fente le long de la poutre de queue créent une circulation donc une force aérodynamique latérale sur la poutre de queue : voir schéma).

Exemple en image d'un rotor anti-couple traditionnel, Fenestron, NOTAR

RAC traditionnel

Open in new window

FENESTRON

Open in new window

NOTAR

Open in new window

www.aerospaceweb.org ©
Nouvelle page : Page "parent" :
mis à jour le : 29.01.06 par Dragon74
Qui est en ligne?
14 Utilisateur(s) en ligne (1 Utilisateur(s) connecté(s) sur Wiki)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 14

Plus ...
     

-->